Skip to content

Vers où nous mène la surconsommation digitale ?

Avec une prévision de plus de 38 millions d’appareils connectés en 2020, le digital aura connu une ascension fulgurante et sans précédent.

Résultat de recherche d'images pour "intelligence artificielle"
Omniprésent dans nos vies, difficile de croire qu’il y a moins de 15 ans, ce dernier était encore quasi-inexistant et dans les toutes premières phases de son développement.
Réseaux sociaux, streaming, live, chat, e-commerce.. Internet est devenu en très peu de temps la plateforme préférée pour un grand nombre de tâches du quotidien, notamment le divertissement :
Lire ses news, regarder ses séries préférées, s’informer. Même regarder la tv ou écouter la radio est maintenant plus facile, ou tout du moins plus pratique à faire sur internet.
Mais est-ce vraiment une bonne chose pour nous, consommateurs du web ?

Prenons pour comparer un exemple tout simple qui tient en deux lignes :
Avant nous avions 5 chaînes de télévisions et c’était très bien comme ça.
Maintenant nous en avons 500, et jamais quelque chose de bien à regarder, mais on regarde quand même. (On en regarde plus d’ailleurs selon l’insee qui nous dit que notre consommation télévisuelle à augmenter de 23% depuis 1986).

Résultat de recherche d'images pour "hypnose tv"
Mais ce n’est pas la seule chose qui a augmenter dans le milieu télévisuel :
les chaînes peuvent, depuis plusieurs années diffuser 9 minutes de publicité en moyenne horaire sur une journée, contre 6 auparavant.

Récapitulons : Plus de choix, moins de qualité en proportion et plus de pubs, c’est bien ça ?

Eh bien voilà. C’est exactement ce que nous vivons actuellement avec l’augmentation massive du contenu disponible sur la toile (web serie style Netflix, chaine youtube qui poussent par milliers, feed d’actualité infini sur nos réseaux sociaux…) et malheureusement qui dit plus de choix ne dit pas plus de contenu de qualité mais plutôt plus de difficultés à en trouver. Et bien sûr ce phénomène tend à s’accroître fortement dans les années à venir.
En ce qui concerne les pubs, elles deviennent quant à elles de plus en plus intelligentes, certaines sachant détecter et tromper les bloqueurs de publicité, d’autres se déguisant en articles sponsorisés ou en article de news, prenant des formes différentes afin de mieux tromper l’utilisateur.
South Park à d’ailleurs fait une critique assez intéressante de ce phénomène dans un épisode intitulé “sponsored content” – saison 19 épisode 8 dans lequel plusieurs clins d’oeil sont fait à des films de sciences fictions, notamment Blade Runner, Ghost in the Shell ou encore A.I.
Résultat de recherche d'images pour "south park sponsored content"

South Park “Sponsored Content”

Comme toutes les bonnes choses dans la vie, trop en abuser les rends nocives et leur font perdre de leurs bienfaits.
Néanmoins, le web étant une entité à par entière et sans précédent, ce dernier saura peut-être faire face à cette crise qu’il va devoir très prochainement affronter : Les débits de connexion, les capacités de stockage et la consommation de digital n’ayant jamais été aussi élevés et continuent toujours de progresser à une allure fulgurante; difficile de savoir où l’on en sera demain.
Voilà c’est tout pour aujourd’hui j’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à réagir dans les commentaires et à partager sur les réseaux sociaux, moi je vous dis à la prochaine pour une nouvelle aventure numérique en ma compagnie 😉

Auteur : Mehdi

Consultant SEO en agence, j’ai aujourd’hui la chance de travailler aux côtés de professionnels dans un secteur qui me passionne depuis 7 ans : Le Web.
Friand de nouvelles technologies, j’aime vous transmettre ma passion en interprétant et en retranscrivant l’actualité numérique à ma manière.

Soyez le premier à commenter

Laisser un Commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *